RIP Thomas Charry

Disparition de Thomas Charry.

C’est difficile de trouver les bons mots pour témoigner de ce genre de choses… au fond de moi je n’arrive toujours pas à réaliser.

A peine arrivée au Japon que la nouvelle tombe, Thomas Charry, ami photographe s’en est allé, une avalanche en a décidé autrement.

Emporté par sa passion, la montagne…

Malgré un beau diplome d’ingénieur en poche, il restera fidèle à la photographie, la montagne, le voyage…

Installé à Innsbruck pour la saison, il avait trouvé le moyen de vivre de la photographie en travaillant pour le site downdays.eu en tant que french editor. Il enchainait les parutions dans Skieur Mag, Weski, Skier.no… avec dernièrement de magnifiques photos d’un trip dans les îles Lofoten au printemps dernier. Des reportages sur skipass avec El Gitan Tour et j’en passe, enfin un beau regard sur le petit monde du ski.

Puriste de l’image, il a toujours continué à shooter en argentique, moyen format Hasselblad, Leica M6… Comme il le disait si bien: “Film is like sex, Digital is like masturbation”.

Dur d’en dire plus… Il faudra surtout garder en mémoire la joie de vivre et la passion qu’animait Thomas.

Vous pouvez retrouver tout cela sur son blog: http://thomascharry.wordpress.com/

Et voici un portfolio qui m’avait gentiment fais passer….

no images were found

A bientôt Thomas.

C’est difficile de trouver les bons mots pour témoigner de ce genre de choses… au fond de moi je n’arrive toujours pas à réaliser.

A peine arrivée au Japon que la nouvelle tombe, Thomas Charry, ami photographe s’en est allé, une avalanche en a décidé autrement.

Emporté par sa passion, la montagne…

Malgré un beau diplome d’ingénieur en poche, il restera fidèle à la photographie, la montagne, le voyage…

Installé à Innsbruck pour la saison, il avait trouvé le moyen de vivre de la photographie en travaillant pour le site downdays.eu en tant que french editor. Il enchainait les parutions dans Skieur Mag, Weski, Skier.no… avec dernièrement de magnifiques photos d’un trip dans les îles Lofoten au printemps dernier. Des reportages sur skipass avec El Gitan Tour et j’en passe, enfin un beau regard sur le petit monde du ski.

Puriste de l’image, il a toujours continué à shooter en argentique, moyen format Hasselblad, Leica M6… Comme il le disait si bien: “Film is like sex, Digital is like masturbation”.

Dur d’en dire plus… Il faudra surtout garder en mémoire la joie de vivre et la passion qu’animait Thomas.

Vous pouvez retrouver tout cela sur son blog: http://thomascharry.wordpress.com/

Et voici un portfolio qu’il m’avait gentiment fais passer….

no images were found

A bientôt Thomas.

adminDisparition de Thomas Charry.

Comments 3

  1. Snowman01

    Bonjour, ça ne doit pas être évident d’apprendre ce genre de choses, ça a dû être un choc. J’espère que depuis vous avez pu aller de l’avant. Mais je comprends votre tristesse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *